dimanche 28 janvier 2018

Séance de rattra'pages #12

N’ayant pas la possibilité de chroniquer toutes mes lectures, j’ai créé ce petit rendez-vous trimestriel afin de faire la synthèse de mes découvertes passées, et surtout d'en garder la trace.
Ce billet, publié à chaque fin de trimestre, est, comme son nom l’indique, une séance de rattrapage de mes conquêtes livresques des trois derniers mois écoulés.
Voici donc mes lectures des mois d'octobre, novembre et décembre 2017, classées par ordre de préférences !
Et pour retrouver les précédentes séances, c'est par ici...

***************
(Cliquez sur les couvertures pour accéder aux fiches des livres)
  
  • Ça (2 tomes) de Stephen King (1438 pages) : Waouh !!! Combien de 💗 me faudrait-il pour illustrer l'étendue de mon engouement pour Ça ? Une flopée, croyez-moi ! Ce titre du King est incontestablement LE big winner de ce trimestre, et peut-être même de l'année (voir mon podium 2017 en fin d'article). Inoubliable, hallucinant, intense... Vive les superlatifs, et vive le King aussi ! J'en suis encore toute étourdie, et irrévocablement tourneboulée, comme l'attestent les séquelles manifestes et joyeusement revendiquées de ma chronique ;-) N'hésitez pas à aller lire aussi celles de Maned Wolf et Marinette.
  • Notre-Dame des loups de Adrien Tomas (181 pages) : Une super découverte chipée chez Elhyandra, et grâce à laquelle j'ai passé un délicieux moment westernesque. Après une chasse aux loups-garous dans des paysages enneigés made in USA, j'ai rangé les colts fumants, les balles en argent, et laissé sur place tous les cadavres répandus, tant pis ! Adrien Tomas a bigrement bien su faire monter le suspens, et m'offrir une chevauchée qui a éperonné mon imagination !!! Vivement ma prochaine cavalcade avec l'auteur ;-)
  • Dragon de glace (recueil) de George R.R. Martin (196 pages) : Lorsqu'il s'agit de ce cher George, je suis toujours partante ! Repéré chez Lutin, et réservé pour la période de fin d'année, ce recueil de quatre textes a su me séduire ! Seul le titre (tiré de la première nouvelle) peut surprendre, puisqu'il ne reflète pas une thématique "dragonnesque". L'hiver est bien présent dans la deuxième histoire intitulée Dans les Contrées Perdues, mais les deux autres : L’Homme en forme de poire, et Portrait de famille, n'ont rien à voir avec le titre du recueil. Ce sont d'ailleurs ces deux dernières, très captivantes, qui m'ont le plus plu, et j'en suis ressortie folle d'appétit pour un autre George R.R. Martin, plus copieux cette fois !
  • La pluie, avant qu'elle tombe de Jonathan Coe (267 pages) : Après La maison du sommeil, ces retrouvailles avec l'auteur m'ont irrémédiablement convaincu de son talent ! Mais en réalité, je le savais déjà, grâce à C'era una volta et Licorne :) Imaginez toutes une série de photographies, 20 au total, décrites par une vieille femme sur un enregistrement fait peu avant sa mort, qui prennent vie et vous emmènent sur les traces de trois femmes. Trois destinées étroitement liées à Rosamond, qui nous fait revivre avec ses mots et ses émotions, une histoire familiale teintée de tragédie. Un roman qui s'écoute autant qu'il se lit, comme un album photo rempli de souvenirs bouleversants, que l'on referme avec un serrement au cœur. 
  • Une terre d'ombre de Ron Rash (275 pages) : La littérature américaine regorge de sensations brutes et puissantes, sans doute à l'image de ses terres sauvages ! Comme le prouve ce roman d'une grande intensité, Ron Rash ne nous épargne pas, et nous fait descendre dans un vallon à l'ambiance sombre et inhospitalière, où la nature n'est pas celle qu'il faut le plus craindre. Ma chronique vous éclairera peut-être davantage sur cette histoire, mais j'espère surtout qu'elle vous guidera vers ce super écrivain ! Merci au coup de cœur partagé du Chat du Cheshire :)
    • Effroyables jardins de Michel Quint (75 pages) : Un texte court mais très marquant ! Je l'ai lu d'une seule traite, et me suis retrouvée sonnée par son message ! Ne vous fiez surtout pas à son petit nombre de pages, car elles sont d'une profondeur telle, qu'elles pourraient bien vous engloutir sous un torrent d'émotions ! Ce livre, on ne peut en parler à sa juste valeur, il faut seulement LE LIRE !!! Merci à Tanuki pour cette découverte :)
    • L'oiseau d'Amérique de Walter Tevis (386 pages ) : Avec un titre original si mélodieux : Mockingbird, et la promesse de découvrir une dystopie considérée par certains comme immanquable pour les amateurs de SF plus "ancienne", je suis ravie d'avoir sorti de l'oubli ce récit, emprunt de poésie et à la portée de tous ! Pour qui souhaite remonter avec fluidité aux sources d'un genre aujourd'hui largement célébré, je le conseille sans hésiter ! Et en passant, allez donc lire ma chronique ;-)
    • L'étrange histoire de Benjamin Button de Francis Scott Fitzgerald (108 pages) : Mon intention de lire toute l'oeuvre de Francis Scott Fitzgerald a repris ses droits, et j'en suis fort aise ! Un seul regret, la brièveté de cette histoire douce-amère qui avait de quoi nous emporter bien plus loin ^^ Je me console en pensant au prochain titre qui m'attend déjà : La sorcière rousse :)
    • Talulla de Glen Duncan (560 pages) : Dans ce deuxième tome de la saga Le dernier loup-garou, j'ai retrouvé le style très particulier de Glen Duncan : on ne peut plus tapageur ! Pour être honnête, j'ai préféré le précédent, peut-être en raison du changement de personnage principal, qui a mon sens, était bien plus fascinant ^^ La sauce a moins bien pris, faisant ressortir le côté très cru de certaines scènes, mais sans pour autant gâcher une histoire bien ficelée, et une écriture maîtrisée à merveille. Moins emballée donc, mais pas déçue pour autant ;-)
    • Monestarium de Andrea H. Japp (353 pages) : Je suis tiraillée par des souvenirs contradictoires à propos de cette lecture ! C'est indéniablement un bon thriller historique, avec des personnages bien campés, un huis-clos réussi, et une intrigue prenante ! Mais la chute de l'histoire, et notamment les révélations tant attendues n'ont pas été à la hauteur de mes attentes. Je suis restée avec l'impression d'avoir loupé un truc, à un moment donné, et suis même revenue en arrière pour tenter de le repêcher, et... il s'en est fallu de peu ^_^
    ⛄⛄⛄⛄⛄⛄⛄⛄⛄⛄⛄⛄

    Ce dernier trimestre 2017, qui totalise 11 titres (soit 3839 pages), fût plutôt bon, puisque sans déception. Objet de nombreuses retrouvailles réussies, notamment avec Stephen King, George R.R. Martin, ou encore Jonathan Coe, il fût également rehaussé par la découverte de deux auteurs que je compte bien retrouver dans mes futures lectures : Adrien Tomas, et Ron Rash 😍

    Trêve de bilan, statistiques, récapitulatif de fin d'année ! 2017 n'ayant pas été à la hauteur de mes attentes, quantitativement parlant, je vous invite à aller plutôt consulter mes précédentes séances de rattra'pages si vous souhaitez en savoir davantage sur mon année livresque.

    Voici seulement une petite rétrospective de mes challenges (tous réussis !) de l'année écoulée  :

    - Le challenge de la Licorne 3ème édition : Réussi ! (La 4ème édition est en cours)
    Challenge Printemps Elfique 2017 Réussi ! 
    Challenge Littérature de l'Imaginaire - 5e édition Réussi ! 
    - Challenge Un genre par mois 2017 Réussi ! 

    Ainsi que mon podium 2017, très "Kingien" comme vous pourrez le constater 😉

    Pour 2018, ma seule résolution est : N'en prendre aucune, afin de ne pas me mettre la pression !

    Je ne sais pas encore quel chemin va prendre le blog dans les mois à venir, comme je vous l'ai déjà expliqué dans mon billet Hapiness Therapy bloguesque, mais j'envisage de changer la périodicité de ces séances de rattra'pages. En 2018, elles deviendront certainement mensuelles, et on verra ce que cela donnera...
    Bonne année livresque, et encore merci pour votre réconfortante fidélité 😘

    samedi 20 janvier 2018

    Happiness Therapy bloguesque !

    Hello !!!
    Vous l'avez remarqué, le blog souffre d'un gros manque d'activité, et ce, depuis un bon moment déjà. Début d'année oblige, je suis actuellement dans une phase d'intense réflexion quant à son avenir... 
    Je ne publie pas suffisamment, et bon nombre de chroniques passent par la fenêtre...
    Les émotions sont bien au rendez-vous, mais je ne trouve plus l'énergie/l'envie/l'inspiration (les mots, quoi !) pour écrire à leur sujet, et en parler de manière satisfaisante...
    Je lis, et c'est tout !
    Heureusement que mes séances de rattra'pages sont là pour que l'intégralité de mes découvertes figure ici, sinon je n'aurais même pas l'occasion de vous en parler... 
    D'où l'éventualité d'en changer la périodicité. Le revers de la médaille serait qu'en devenant mensuelles, leur contenu perdrait de la consistance, et cela ne me satisferait pas vraiment non plus...
    Je ne sais pas trop comment remédier à cette apathie, et espère trouver un bon compromis dans les semaines futures, déjà bien chargées... 
     
    Relooking total, présentation radicalement différente des romans lus, énergie renouvelée. On y croit !
    Avant d'en arriver à mettre ce blog en pause, je veux explorer un maximum de pistes, afin de lui donner la chance de retrouver un second souffle...
    Si vous êtes déjà passés par cet état d'engourdissement bloguesque, et avez trouvé le moyen d'en sortir, je suis à l'écoute de vos suggestions ;-)
    Souhaitons que ce début 2018 m'apportent des solutions à long terme. J'aimerais tant être en harmonie, et plus assidue dans l'animation de cet espace.
    D'autant que VOUS êtes là, toujours fidèles, bienveillants, et attentifs, malgré mon manque d'assiduité ! Et cela me fait carrément réfléchir afin de prendre la bonne décision...
    Alors c'est décidé, je vais tout tenter pour VOUS !