dimanche 26 février 2017

22/11/63 de Stephen King

Synopsis : Jake Epping est un enseignant d'anglais à Lisbon Falls, dans le Maine, qui se fait un revenu complémentaire en enseignant aux adultes dans le programme GED. Il reçoit un essai de l'un des étudiants : une histoire macabre, déchirante, au sujet d'une nuit il y a 50 ans quand le père d'Harry Dunning est arrivé à la maison, a tué sa mère, sa soeur et son frère avec un marteau. Harry s'en est sortit avec une jambe mal en point, comme le prouve sa démarche actuelle.
Un peu plus tard, Al, l'ami de Jake, lui raconte un secret : sa boutique est un portail vers 1958. Il enrole Jake dans une folle mission afin d'empêcher le meurtre de John Kennedy. Ainsi sa nouvelle vie en tant que Jakes George Amberson, son nouveau monde d'Elvis et JFK, un monde de grosses voitures américaines, d'un solitaire en difficulté nommé Lee Harvey Oswald et d'une bibliothécaire prénommée Sadie Dunhill, qui devient l'amour de Jake et qui transgresse les règles normales du temps.

Fantastique - 1044 pages - Editions Le livre de poche (2014)

Avis : 22/11/63 : une date que je ne suis pas prête d’oublier, Le King aura veillé à ce qu’elle reste dorénavant gravée !
C’était avant ma naissance, mais comme tout le monde, j’ai en mémoire les images, toujours aussi impressionnantes, de l’assassinat de J.F. Kennedy. Elles font partie de ces moments tragiques et intemporels de l’histoire, que l’on a toujours connus sans pouvoir leur donner une réelle consistance. Je réalise après coup que ce drame était un peu flouté dans mon esprit, et rendu presque fictif par la brutalité de l’acte. Le fait que tout un tas de théories ait circulé après, dans un contexte politique très particulier, et autour d’un Président comme Kennedy, n’a pas aider à le rendre moins nébuleux !

Mais ça c’était avant ! Avant que je lise ce roman et que je me retrouve propulsée à cette époque. Avant que Stephen King n’imagine un terrier (c’est comme ça que l’appelle son héros) pour retourner dans le passé, et n’y emmène ses lecteurs avec lui !
Je ne suis pas en train de dire que Stephen King détient LA vérité au sujet de l’assassinat de JFK, mais après qu'il ait lu une pile presque aussi haute que lui, et s’être considérablement documenté sur le sujet, son évaluation semble très cohérente. Comme il le dit dans sa passionnante postface : 
« Rien de ce que j’ai écrit dans 22/11/63 n’apportera de réponse à ces questions, car le voyage dans le temps est juste un instrument de mise en perspective intéressant. »
Et quelle mise en perspective ! Tout y était !!!

Je jurerais avoir fait un bond de plus d’un demi-siècle par l’intermédiaire de ces 1044 pages époustouflantes pour accompagner dans le passé Jake Epping, un jeune professeur d’anglais porté par le rêve inachevé d’un ami mourant.

J’attesterais avoir été parachutée le mardi 9 septembre 1958 à Lisbon Falls, petite ville du Maine, et avoir goûté cette racinette au goût incroyable ! Avoir découvert avec incrédulité que la nourriture était plus savoureuse, les couleurs plus éclatantes, les voitures plus sensationnelles, les lieux plus saturés de fumée de cigarette aussi, et les prix invraisemblablement plus bas 😉 

Je soutiendrais avoir ressenti une désagréable sensation de malaise à Derry ! 
Derry ne vous rappelle rien ? Mais si, souvenez-vous… Cette ville fictive du Maine, créée de toute pièce par le King, déjà le théâtre du mal dans d’autres de ses romans comme Ça, où elle apparaît pour la première fois, et Insomnie
Eh bien, il ne faisait déjà pas bon y aller à l’automne 58, lorsque Jake y séjourne pour une toute autre raison que l’assassinat de JFK.
Mais j’en étais aussi venu à croire que l’ombre ne quittait jamais complètement cette ville avec ses étranges bas-fonds en guise de centre.C’était un sentiment d’échec imminent qui me la faisait détester. Et cette sensation de me trouver dans une prison aux murs élastiques. Si je voulais la quitter, elle me laisserait partir (sans se faire prier !), mais si je restais, elle m’oppresserait toujours plus. Elle m’oppresserait jusqu’à ce que je ne puisse plus respirer.
J’attesterais avoir été prise de la même envie de fuir que Jake arrivé dans ce Dallas violent, raciste, et oppressant. À l’inverse de Jodie, la petite bourgade où il s’installe comme professeur, et qui m’a bien plu, comme ses habitants d'ailleurs.

J’affirmerais avoir vu danser Jake et Sadie comme si j’y étais ! Sadie, cette grande bibliothécaire un peu maladroite, toujours à se prendre les pieds dans le tapis, mais étonnamment agile et précise dès que la musique éclatait ! Quel couple 💕
J’ai dans la tête leur Lindy Hop sur "In The Mood"… Comme ils ont dansé *_*


J’assurerais avoir retenu mon souffle, plus d’une fois, tellement la tension est montée, à chaque étape cruciale du calendrier de Jake, voyant la date fatidique approcher. Et frissonner pendant toute la période de surveillance des Oswald.
Je me suis surprise à trembler, notamment ce terrifiant soir d’octobre 1962, lorsque JFK annonçait aux Américains dans un discours télévisé que le monde était au bord d’une guerre mondiale à cause de la crise des missiles de Cuba. J’étais dans ce bar texan à ce moment-là, abasourdie par la terreur communicative de tous ces gens.

Et surtout, je sais maintenant combien le passé est tenace, et à quel point il ne veut pas être changé ! 

Peut-être avez-vous déjà entendu parler de l’effet papillon : 
« Le battement d'ailes d'un papillon au Brésil peut-il provoquer une tornade au Texas ? » 
Partant du principe qu’un acte, aussi insignifiant soit-il, peut engendrer une catastrophe quelque part, vous imaginez bien que retourner dans le passé n’est pas sans risque.
Mais si vous aviez le pouvoir d’empêcher des événements terribles de se produire, le feriez-vous ?
Tenteriez-vous de faire obstacle au carnage d’une famille dont vous connaissez l’unique survivant ?
Seriez-vous tenté de réparer une injustice, où un accident improbable ?
Lorsque l’on sait ce qui va se produire, comment rester indifférent ?
Mais comment mesurer l’ampleur des répercussions de nos actes sur le futur ?

Ce roman fût une expérience renversante ! Une virée dans le passé aux côté d’un héros impressionnant, comme seul Le King sait les modeler et nous les rendre tellement attachants ! Un bouquet d’émotions sur plus de mille pages ! Du grand, du très grand King !!!  

Et pour finir, encore un petit extrait de la postface :
« Mon fils, le romancier Joe Hill, a relevé certaines conséquences induites par le voyage dans le temps qui m’avaient échappé. C’est aussi lui qui a eu l’idée de cette fin, différente et meilleure que celle que j’avais imaginée. Joe, tu déchires. » 
Oh que oui, cette fin, elle déchire Joe !!!

+1 roman (7/24) - Catégories C et E

50 commentaires:

  1. Et bien ça c'est de la chronique passionnée!!!!J'adore tout autant le King que toi, et ce livre a été aussi une sacrée expérience de lecture!!!!Merci de me la faire revivre à travers ton très beau ressenti!!!!
    Bisous ma Lupa !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! J'ai adoré ce roman, et je suis contente d'avoir réussi à le faire passer dans mon billet ! Le King est génial pour nous faire vivre des expériences incroyables !
      Mille baisers en retour me petite fée !!!

      Supprimer
  2. je n'ai pas lu celui ci j'avoue mais mon copain a regardé la série.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai regardé les 2 premiers épisodes hier soir, et comme souvent, je suis un peu déçue... mais on verra si cette impression se modifie par la suite ^^ Merci d'être passée :)

      Supprimer
  3. Un coup de cœur pour moi aussi ! Et ta chronique lui rend un bel hommage à ce 22/11/63 ... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! Il mérite qu'on le mette sous les projecteurs, c'est certain :)
      À bientôt :)

      Supprimer
  4. On m'en avait déjà dit beaucoup de bien et tu confortes cette opinion. J'ai un peu délaissé Stephen King depuis plusieurs années, et si je reviens dans son univers ce sera surement avec ce livre. Merci ma Lupa, c'est a ton tour de venir combler ma PAL !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour une reprise du King, ce titre ne te décevra pas, je te le garantis :) Je suis très contente de venir compléter ta PAL, et te remercie de ta confiance et ton enthousiasme ! Bises :)

      Supprimer
  5. Ah je suis ravie que ce livre t'a aussi emportée que moi :) C'est vraiment un roman réussi ! Et moi aussi, je les ai vus danser.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, cette danse, elle nous restera longtemps dans la tête ! Je me souviens combien tu l'avais aimé, et l'envie que tu avais suscité chez moi est bigrement récompensée ;-) Merci beaucoup, et à très bientôt :)

      Supprimer
  6. Je me souviens de cette lecture que j'avais appréciée. Quelques passages un peu long parfois, mais une sacrée retranscription de l'Amérique des années 60... Et une fin, superbe.

    J'ai vu la série TV qui n'est pas mal d'ailleurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que j'apprécie chez le King justement ; il prend son temps pour nous mettre dans l'ambiance ! Oh là là, et cette fin, comme je l'adore !!!
      La série (après 3 épisodes vus) m'emballe moins. J'aurais peut-être dû attendre un peu avant de la regarder, la comparaison est trop présente ^^
      Merci pour ta visite :)

      Supprimer
    2. Je suis d'accord pour les premiers épisodes. Un peu lents et qui prennent quelques libertés par rapport au texte original qui m'ont un peu dérangée. Mais après l'avoir vue en entier, je trouve qu'ils se sont bien débrouillés.

      Et la fin est... waouh... Vraiment très belle...

      Supprimer
    3. En fait, j'ai décidé de laisser tomber la série pour l'instant !
      Pour moi, les libertés prises dans le scénario étaient une source continuelle de comparaisons discordantes ^^ C'était peut-être trop tôt pour pouvoir l'apprécier... Bref, je préfère rester sur mes beaux souvenirs du roman ;)

      Supprimer
    4. Je comprends que tu aies abandonné. Si je suis honnête, je l'ai regardée en faisant autre chose à côté, par contre le dernier épisode a du capter mon attention.
      Les adaptations sont vraiment très compliquées je trouve, surtout pour un roman aussi dense.

      Supprimer
    5. C'est sûr ! Les attentes sont bien trop grandes, et la déception est souvent au rendez-vous ^^ Vive les bouquins !!!

      Supprimer
  7. Et be tu l a aimé se livre. Ça se sent dans chaque mot que tu utilises. J avoue avoir du mal a lire King mais j avais aimé carnets noir et j ai Mr Mercedes et dôme dans ma pal. Ton article passionnant me fait penser à celui que j ai écris a chaud sur je suis pilgrim mon premier coup de coeur de cette année. Je voulais faire passer mon ressenti positif. Toi tu as réussi bravo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si j'ai réussi à transmettre mon enthousiasme, alors c'est top !!!
      Je suis allée voir ton billet sur "Je suis Pilgrim de Terry Hayes", et je peux te dire que toi aussi tu as réussi à faire passer ton emballement ;-) Merci à toi :)

      Supprimer
  8. Je crois qu'un détective de mon calibre doit accompagner le King dans cette enquête. C'est un immanquable, et ma participation devrait faire la lumière sur le sujet.

    Bref après une critique aussi enthousiaste, j'ai envie de me plonger presto illico en 1963! Tu es enormément communicative dans ton admiration de ce roman, et je suis très heureuse qu'il soit déjà dans ma PAL.

    Merci pour cet excellent moment en ta compagnie et celle de king!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis convaincue que ton talent serait précieux sur cette enquête ! Prépare-toi à vivre une expérience assez dingue ;-)
      C'est à moi de te remercier pour ce commentaire chaleureux :)

      Supprimer
  9. Waouh ! Tu donnes vraiment très envie de le lire ! D'autres King m'attendent déjà dans ma PAL, mais celui-ci me tente désormais beaucoup :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super ! Ma mission est amplement réussie alors ! N'hésite pas à le sortir de ta PAL, il est génial ;-) Merci pour ta visite :)

      Supprimer
  10. J'ai tentée plusieurs livres de cet auteur, sans jamais réussir à accrocher... Mais je garde celui-ci dans un coin de ma tête ;) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vraiment très bon, et différent de ses autres romans ! Tu peux toujours le tenter et voir s'il te plait ;-) Merci de ton passage :)

      Supprimer
  11. J'ai adoré ce livre. J'ai lu beaucoup de romans de S. King, avec une préférence pour ces premiers écrits. Là, on retrouve tout ce qui fait son génie: une intrigue très bien ficelée, des personnages attachants dont l'évolution est pertinente, des drames, du sang (mais pas gratuit), des émotions fortes, et en prime un retour envoûtant dans les années 60 "made in USA".
    Au passage, je vous conseille la mini série (7 épisodes) adaptée du roman par Bridget Carpenter. Elle est très réussie.
    Violaine Alter Real

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu (on peut se tutoyer ?) as parfaitement résumé le roman en seulement quelques lignes, bravo ! Je note le conseil pour cette mini série avec grand plaisir !
      Merci beaucoup pour ce super commentaire, et bienvenue par ici :)

      Supprimer
    2. Bien sûr, on se tutoie, c'est plus simple.
      Je suis ravie d'avoir découvert ce blog, je crois que nous avons de nombreuses lectures en commun:)
      Violaine Alter Real

      Supprimer
    3. Moi aussi je suis ravie de notre rencontre ! Je te dis à bientôt pour de futurs échanges :)

      Supprimer
  12. Ce roman avait été un énorme coup de coeur et je suis ravie de te voir en parler avec autant de passion. Et l'histoire n'est pas seulement un voyage dans le temps pour essayer de changer le passé, c'est avant tout une merveilleuse histoire d'amour. Tu me donnes vraiment envie de le relire ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme tu dis ; une merveilleuse histoire d'amour ! Je suis vraiment heureuse de t'avoir donné envie de le relire ! Merci Frankie pour ce commentaire délicieusement enthousiaste :)

      Supprimer
  13. Je n'ai jamais lu de King m'a va vraiment falloir que je m'y mette ! **

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si les 1044 pages ne te font pas peur, je t'encourage vivement à commencer par celui-ci, tu ne seras pas déçue ! Merci de ta visite, et à bientôt j'espère :)

      Supprimer
  14. Whaou mais quelle somptueuse chronique. Tu me donnes envie de découvrir la plume de Stephen King. Mais j'ai la ligne verte à découvrir avant! Mais je note ce titre grâce à toi. La chanson In the mood me donne envie de re-regarder A nous 4! Hahaha! Chacun sa culture. Bisous Lupa!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, merci beaucoup, tu es adorable, mais tout le mérite revient à Mr King ;)
      Je n'ai pas encore lu "La ligne verte", mais j'avais beaucoup aimé le film ! Et je n'ai jamais regardé "À nous 4" non plus, mais ce qui est sûr, c'est que cet air "In the mood" donne envie de tricoter des gambettes, pour reprendre une expression de ce roman génial qu'est "22/11/63" *_*
      Des bisous à toi également Béa :)

      Supprimer
  15. Ça fait bien longtemps que je n'ai pas lu du Stephen King et ta chronique me donne vraiment très envie de m'y replonger :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux ! J'espère que vos retrouvailles se feront grâce à ce roman résolument génial ;-) Pour ma part, j'ai encore beaucoup d'autres titres de l'auteur en réserve, et cela m'enchante à l'avance !
      Merci de ta visite, et bonnes futures lectures :)

      Supprimer
  16. In the mood <3, superbe chronique, j'ai une amie qui découvre l'auteur avec simettière ça m'a donné en vie de me remettre à lire ces romans, si sombres :) en tout cas j'adore voir à quel point tu as apprécié ce livre, ça donne vraiment envie de retourner se plonger dans ses romans ^^ tu comptes regarder la prochaine adaptation de ça d'ailleurs?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce roman est différent des autres King ! Moins sombre, notamment grâce à la merveilleuse histoire d'amour qu'il renferme ❤ Je suis sûre qu'il te plairait beaucoup !
      J'ai regardé les 3 premiers épisodes de la série juste après, mais déçue des libertés prises par rapport au roman, et de l'impression de remplissage, j'ai abandonné ! Je préfère rester sur mon beau souvenir de lecture ! Merci beaucoup Miss, et gros bisous :)

      Supprimer
    2. Je comprends et tu as bien raison ;) unr histoire d’amour en effet tu me rends curieuse Lupa comme toujours ;) des bisousss

      Supprimer
    3. J'en suis ravie ! Bisous en retour :)

      Supprimer
  17. Je lis ta chronique en écoutant le morceau que tu nous as choisi :)
    ça fait bouger mes petits petons :p Et tes mots eux, ils vont sûrement me faire signer un retour au King!

    Et puis cette histoire elle est chargée de tant de choses, moi elle me passionne!

    L'effet papillon... ça me fascine cette théorie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, elle m'a passionnée cette histoire ! Je n'ai pas vu passer ces 1044 pages, et je suis re-re-re tombée complètement sous le charme du King !
      Si tu dois renouer avec sa plume, n'hésite pas, choisis ce titre !
      Merci beaucoup pour ton commentaire chaleureux et enthousiaste :)

      Supprimer
  18. Tiens, il faut aussi que je le chronique, celui-là ! On a à peu près le même avis en tout cas. Quelle claque, et quel suspense ! Vu que c'était mon premier Stephen King, je ne savais pas sûre Derry était utilisée dans d'autres romans, c'est plutôt bien joué de la part de l'auteur !
    Et oui, Jorge confirme, Joe Hill est très bon ! Je te conseille d'ailleurs ses propres récits, notamment la suite de comics Locke & Key !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le conseil ! Je n'ai pas encore tenté Locke & Key, mais Joe Hill m'avait déjà fait forte impression avec Nosfera2 ! Le talent semble génétique dans la famille King ;-)
      Je serais ravie de découvrir ta chronique sur ce génial 22/11/63 quand tu la publieras. À bientôt :)

      Supprimer
  19. Je suis une grande fan de Stephen King, mais celui-ci s'est retrouvé dans ma PAL uniquement parce qu'on me l'a donné. Le résumé ne m'attire pas plus que ça.
    Mais ta chronique... et quelle chronique ! Elle vibre de passion, c'est magique. Alors entre ça et tous les avis positifs que j'ai lus, j'appréhende beaucoup moins cette lecture. ^^
    Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux te plonger dans ce roman les yeux fermés (enfin, façon de parler hein ^^), et je suis sûre que tu en ressortiras toute étourdie de bonheur !
      C'est la magie de cette histoire qui a guidé ma main pour écrire cette chronique !
      Et puis, tu sais bien ce que c'est, parfois l'envie de crier à tue-tête LISEZ-LE est trop forte ;-) Alors si j'ai pu contribuer à te donner envie de le lire, j'en suis vraiment heureuse !
      Merci beaucoup pour ton commentaire chaleureux !

      Supprimer
  20. Bien d'accord avec toi, ce livre est terrible ! Une de mes meilleures lectures de l'année dernière.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue par ici, et merci pour ton commentaire qui nous réuni autour de ce roman absolument époustouflant !!! :)

      Supprimer
  21. Il est dans ma PàL audio, tu donnes envie :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est oool ça ! Reviens m'en dire des nouvelles, à l'occasion ;-) Merci !

      Supprimer