mercredi 4 mars 2015

Les Extraordinaires et Fantastiques Enquêtes de Sylvo Sylvain, détective privé, Rue Farfadet - Tome 1 - de Raphaël Albert



Résumé : Panam, dans les années 1880 : les humains ont repris depuis longtemps la main sur les Peuples Anciens. Sylvo Sylvain a posé son havresac dans la rue Farfadet, gouailleuse à souhait. Il exerce la profession exaltante de détective privé et les affaires sont nombreuses ! Des adultères, des maris jaloux, des épouses trompées, etc. Ni très rémunérateur, ni très glorieux... Alors, Sylvo fréquente assidûment les bars et les lieux de plaisir en tout genre où son charme envoûte ces dames... Jusqu'au jour où lors d'une banale enquête de routine il se trouve mêlé à une machination dépassant l'entendement. Le voilà, bien malgré lui, chargé de l'affaire par l'un des trois puissants ducs de Panam. Saura-t-il tirer son épingle de ce jeu compliqué et dangereux ?

Fantasy – 235 pages – Editions Mnémos (Dédales) (2010)


Mon avis : Avec un résumé pareil, et l’enthousiasme de plusieurs copinautes pour cette saga fantasy, c’est avec entrain que je me suis lancée sur les traces de Sylvo Sylvain… Évidemment, je me suis faite très discrète car cet elfe déraciné n’est rien moins que détective privé ! 
Avec son acolyte, le petit et malin pillywiggin nommé Pixel, ils forment un bon duo.
Et même si leurs rares et maigrelets contrats n’étaient jusqu’à présent que de banales affaires d’adultères, d’enfants fugueurs, ou de filatures ordinaires, je n’en devais pas moins me faire très discrète…
C’est ainsi que je me suis retrouvée catapulter dans Panam !
Cette ville ne vous dit peut-être rien au départ, pourtant vous la connaissez très certainement, mais pas tout à fait sous le même jour si j’ose dire ;) 
Panam n’est autre que Paris, version steampunk, et transformée pour cette noble cause par les fertiles méninges de Raphaël Albert, un jeune auteur de fantasy française.
Oui oui, j’ai bien écrit "les fertiles méninges" car franchement son univers ne manque pas d’exotisme, voyez plutôt ;
Panam donc, où coule une Veine (Seine) grouillante d’Ondines, où de nombreux dirigeables sillonnent l’invariable azur du ciel (même la météo a subi quelques aménagements), où l’on croise fiacres et calèches par-ci, hippomobiles et automobiles d’un autre temps par-là, je vous laisse imaginer :
Extrait : 


Il s’agissait d’un Modèle B de chez Porf & Co®, le célèbre industriel nain. Le modèle le plus courant. B comme boule, sans doute, car le véhicule vert sombre évoquait une citrouille pas mûre montée sur quatre larges roues de bois cerclées de fer, avec au cul un moteur conique tout en cuivre et de cuir lacé. Une courte et étroite cheminée pointait vers le ciel, crachant par bouffées, moderne oriflamme, une fine fumée blanche. L’habitacle, coupole de verre, était une bulle spacieuse où un quatuor de jeunes gens bien mis riaient aux éclats dans les cahots.
      
Ainsi, dès mes premiers pas, mes yeux n’ont pas cessé de s’écarquiller devant la fantaisie du décor, et de ses habitants ; nains, farfadets, gobelins, orques, Leprechauns, mais aussi humains je vous rassure, sans quoi je n’aurais pas pu me fondre dans la foule ;)
Bon, vous voyez l’idée ? Toute une mixité savamment orchestrée et sacrément pittoresque, croyez-moi !
Je vous passe les détails de mon aventure, à vous d’avoir le plaisir de la découvrir ! Sachez seulement qu’elle ne fut pas de tout repos puisque d’entrée je me suis retrouvée témoin d’un attentat qui n’était malheureusement pas le premier semble-t-il, me propulsant avec beaucoup d’impatience, au sein de l’enquête de nos deux compères pris dans la tourmente eux aussi.

Si je devais faire part d’une toute petite réserve, ce serait sur le personnage de Sylvo Sylvain lui-même. C’est un peu difficile à expliquer mais je ne l’ai pas trouvé attachant contrairement aux autres personnages qui sont extras, surtout Pixel évidemment. J’ai trouvé que Sylvo manquait de chaleur, qu’il était un peu superficiel, et que sa personnalité nous échappait beaucoup trop pour le rendre vraiment captivant. Sans doute la connaissance de son passé m’aidera à mieux le cerner, mais à la fin de ce premier tome ce n’est pas le cas puisque l’auteur a fait le choix de nous faire languir en apportant les pièces du puzzle au compte-gouttes... Choix assez judicieux pour préserver le mystère !

Voici donc la raison toute trouvée pour moi de vite retrouver les ruelles de Panam dans le deuxième tome que je chroniquerai au plus vite, c’est promis ;)

Tome 2 - Avant le déluge
D'autres billets : Mariejuliet , Sia
Lettre A - 2 sur 26

43 commentaires:

  1. Oooooh je pense qu'il pourrait énormément me plaire :) !

    RépondreSupprimer
  2. Il est dans ma PàL celui-ci, et j'ai hâte de le lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien c'est parfait ! J'espère qu'il te plaira quand tu l'en sortiras ;) Merci de ton passage !

      Supprimer
    2. Et voilà, lecture terminée ! J'ai beaucoup aimé, l'inventivité, le traitement du racisme, les références, le roman noir... D'ailleurs, c'est aussi pour ça que le fait que Sylvo ne soit pas très développé ne m'a pas gênée, c'est dans la lignée des détectives du genre ^^

      Supprimer
    3. Tout a fait ! J'ai d'ailleurs beaucoup aimé ta chronique le concernant, très fidèle au genre justement, et avec des références auxquelles je n'avais pas pensé ^^ Voilà tout l'intérêt de partager nos différents avis, c'est super enrichissant ;)

      Supprimer
  3. Oh là là! Depuis le temps que j'en entends parler, il va vraiment falloir que je le lise!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'il tourne de plus en plus sur la blogosphère ces derniers temps ^^ Merci de t'être arrêtée par ici :)

      Supprimer
  4. Oh tu as raison ça donne envie ! Les personnages, le monde steampunk surtout de paris (chose que je n'ai pas encore vraiment lu) mais ça donne assez envie! J'espère que le tome 2 te plaira tout autant ! Maintenant je vais garder un oeil sur celui ci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce Paris version Panam est vraiment top !!! Je crois que c'est cet univers steampunk que j'ai préféré d'ailleurs ^^ Merci de ta fidélité Melliane :)

      Supprimer
  5. Tu vois ma Lupa ! je n'avais pas vraiment accroché à ce roman ! Une mixité de personnages trop abondantes qui m' a perdu ! et le personnage principal qui ne m'a laissé aucun souvenir ... bah ! ça arrive ! Il en faut pour tous les gouts ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur le personnage principal je comprends ce que tu veux dire, et je ne pense pas qu'il me laissera un souvenir impérissable non plus ^^ En revanche, je n'ai pas été perturbée par la mixité des autres protagonistes, au contraire, j'ai trouvé ça original et très exotique ! Merci Lili et à bientôt :)

      Supprimer
  6. Inconnu au bataillon. Je ne lis pas de steampunk parce qu'ils ne croisent jamais ma route en fait. Ça m'a l'air très pittoresque ^^
    c'era

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pittoresque ça l'est, en effet ! J'aime bien ces univers insolites, et le steampunk en est l'exemple parfait ;) Merci d'être venue dans le coin C'era :)

      Supprimer
    2. Alors surtout hésite pas à m'en conseiller un ou deux! :)

      Supprimer
  7. Hou Hou, après une chronique comme celle-là comment ne pas craquer ? C'est vendu, à lire.. . @bientôt, Grybouille.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hi hi, j'imagine bien le p'tit Duc devenir pote avec Pixel le Pillywiggin :D Merci Grybouille, ravie de t'avoir tenté !

      Supprimer
  8. Chronique très tentante!! L'édition a l'air très sympa aussi, la couverture est top!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que que l'édition et la couverture sont vraiment chouettes ! Et à l'intérieur il y a des articles de journaux qui font très "steampunk" authentiques ^^ Merci de ta visite Céline :)

      Supprimer
  9. Oh il a l'air pas mal du tout !! J'espère qu'il est dispo à la biblio :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'espère aussi pour toi ! C'est peut-être le cas puisque la première édition date de 2010 ^^ Merci :)

      Supprimer
  10. Je ne connaissais pas du tout ce titre là. Je ne l'avais jamais vu ! Le vieux Paris en mode steampunk ne doit pas manquer d'intérêt (et d'attrait ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente de te l'avoir fait découvrir et je vais essayer de rédiger la chronique du tome suivant assez rapidement ! Merci pour tes coms :) Bises Alison !

      Supprimer
    2. Mais de rien c'est toujours un vrai plaisir de fureter sur ton blog :D

      Supprimer
  11. ça a l'air assez sympa, je prend note

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si le steampunk t'inspire, n'hésite pas à le tenter ! Merci Chris de t'être arrêtée par ici :)

      Supprimer
  12. Je le veux, je le veux, je le veux !! Depuis le temps qu'il me tente !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors... il te le faut, il te le faut, il te le faut :D Merci pour ce commentaire enthousiaste !

      Supprimer
    2. En plus, il est sorti en poche :-)

      Supprimer
  13. Pixel est génial, c'est une évidence :) Sylvo est ambigüe, et tu verras qu'il te réserve encore bien des surprises...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ...Et que je compte bien découvrir ^^ Merci Zina d'être passée par là, et d'avoir renforcé mes présomptions (hi hi, le métier de détective déteint déjà sur moi !) :)

      Supprimer
  14. J'ai adoré le ton sur lequel tu as rédigé ta chronique ! J'ai beaucoup aimé aussi, avec moins de réserves que toi sur Sylvo, qui m'a vraiment rappelé Dresden - que j'adore tout pareil. Tu vas lire la suite ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr que je vais lire la suite... d'ailleurs c'est déjà fait !!! Ah oui, j'ai entendu parler de ce Dresden, mais ses aventures n'ont pas encore atterri dans ma bibliothèque, ce qui ne saurait tarder ^^ Merci Sia et à bientôt :)

      Supprimer
  15. Le tome 2 est dans ma pal. j'ai adoré cet univers très riche, et la plume parfois bien sarcastique.
    Comme Sia, j'aime beaucoup Sylvo sylvain avec son côté raté et désabusé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que l'univers est vraiment riche et que Raphaël Albert sait manier le sarcasme avec brio ! Concernant Sylvo sans doute vais-je apprendre à l'apprécier davantage dans les tomes suivants… Merci pour ton commentaire :)

      Supprimer
  16. Et un petit nouveau dans ma wish, un!
    Merci pour ton avis ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie de t'avoir donné envie ! Et merci pour ta visite et ton petit mot :)

      Supprimer
  17. Je n'avais pas accroché à ce livre que j'ai abandonné très vite mais tu n'es pas la première à écrire une super critique. Il faudrait que je lui laisse une seconde chance ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Surtout que le second tome est meilleur ! Si tu retentes, je suivrais ton avis avec intérêt ;) Merci de ton passage par ici :)

      Supprimer
    2. Alors peut-être que je devrais passer au 2e directement ... en tout cas merci du conseil :D

      Supprimer
    3. En même temps, tu passerais à côté de certaines choses, un peu dommage selon moi... Mais bon, c'est faisable malgré tout, sans être trop désorientée, même si j'aurais tendance à t'encourager à retenter le 1er d'abord ;) Merci à toi aussi pour ce sympathique échange :)

      Supprimer