lundi 27 octobre 2014

World War Z de Max Brooks


Résumé : La guerre des Zombies a eu lieu, et elle a failli éradiquer l'ensemble de l'humanité. L'auteur, en mission pour l'ONU - ou ce qu'il en reste - et poussé par l'urgence de préserver les témoignages directs des survivants de ces années apocalyptiques, a voyagé dans le monde entier pour les rencontrer, des cités en ruine qui jadis abritaient des millions d'âmes jusqu'aux coins les plus inhospitaliers de la planète. Il a recueilli les paroles d'hommes, de femmes, parfois d'enfants, ayant dû faire face à l'horreur ultime. Jamais auparavant nous n'avions eu accès à un document de première main aussi saisissant sur la réalité de l'existence - de la survivance - humaine au cours de ces années maudites. Depuis le désormais tristement célèbre village de Nouveau-Dachang, en Chine, là où l'épidémie a débuté avec un patient zéro de douze ans, jusqu'aux forêts du Nord dans lesquelles - à quel prix ! - nombre d'entre nous ont trouvé refuge, en passant par les Etats-Unis d'Afrique du Sud où a été élaboré l'odieux plan Redecker qui finirait pourtant par sauver l'humanité, cette chronique des années de guerre reflète sans faux-semblants la réalité de l'épidémie. Prendre connaissance de ces comptes-rendus parfois à la limite du supportable demandera un certain courage au lecteur. Mais l'effort en vaut la peine, car rien ne dit que la 2ème Guerre mondiale sera la dernière.

Fantastique -  544 pages - Editions Livre de Poche (2013)

Mon avis : Mon premier livre de zombies. Du coup, n’étant pas une experte de ce thème, je peux difficilement établir de comparaison. Mais, j’ai tout de même la nette sensation en refermant ce livre, que cette lecture m'a permis de découvrir un des meilleurs du genre.
L'idée de raconter ce conflit au travers de différents témoignages venus des quatre coins du monde est ingénieuse, elle permet de passer d'un chapitre à l'autre sans lassitude, car le danger d'aborder un tel sujet, est de vite tomber dans le côté gore répétitif et caricatural (préjugé que j’ai dû surmonter avant d'entamer cette lecture d’ailleurs).
Or, ce n'est pas du tout le cas, et grâce à l'expérience vécue des personnages interviewés, on aborde une multitude de thèmes : le risque d’anéantissement causé par le manque d’humilité de nos dirigeants, la géopolitique et ses aberrations, les dangers de l’endoctrinement et du jusqu'au-boutisme, les ravages du désespoir, mais aussi le salut trouvé dans l’espoir, le dépassement de soi,  etc…  et qui font de ce livre un hymne à l'humanité.
Il nous rappelle que l'exode, la famine, la terreur, la perte des êtres que l’on aime, sont autant de dénominateurs communs à tous les peuples du monde et que nous sommes égaux devant les ravages et l'atrocité de la guerre, quel que soit l'ennemi…
Évidemment celui-ci est quelque peu hors du commun, et dépasse l'entendement, ce qui en fait une menace encore plus terrifiante.
Si je devais avoir un seul petit regret dans le déroulement des événements, ce serait l'absence d'un témoignage scientifique comme fil conducteur.
J'imagine très bien le récit d'un spécialiste en épidémiologie, relatant les différentes étapes des recherches scientifiques, allant des premiers cas observés jusqu'à la découverte et l'isolement d'un éventuel virus, en passant par les différentes options « d’armes biologiques » envisagées. A l'heure de la biotechnologie, cela me semblait incontournable. Mais je suppose que c'était le choix assumé de l'auteur.

Je donne donc une note de 3/5 pour un ouvrage qui m'a agréablement surpris et qui est probablement une référence en la matière, mais dont je n'affectionne pas particulièrement le genre...

Je précise que, selon moi,  l'adaptation cinématographique avec Brad Pitt n'est pas du tout à la hauteur du roman !


Bande-annonce du film sorti 2013 et réalisé par Marc Forster :

16 commentaires:

  1. ni le livre ni le film ne m'attire plus que ça

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un genre particulier qui peu effectivement ne pas plaire ! Merci de ta visite Chris :)

      Supprimer
  2. C'est vrai qu'un fil rouge scientifique comme tu dis aurait été sympa. Mais j'ai également beaucoup aimé ce bouquin, ce côté témoignage nous permet de nous mettre dans une vraie ambiance, d'imaginer comment ce serait si tout ça était réel...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement cet aspect témoignage qui donne tout l'intérêt au roman, au contraire du film qui n'est traité que comme un classique du genre ! En même temps, j'imagine mal comment adapter fidèlement un tel bouquin ^^ Merci pour ton com Dareel :)

      Supprimer
  3. Je n'ai pas lu le livre, mais vu le film sur petit écran bien après sa sortie, et j'avoue que le film m'a marqué, une fin du monde comme je n'aimerai pas en vivre, mais ça restait assez convaincant comme scénario...et c'est vrai qu'avec l'actualité et tous ces virus que se répandent, ça fait réfléchir ! et ça fait peur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Assez flippant en effet ! Et le livre l'est bien plus...
      Bises ma Lili et merci à toi :)

      Supprimer
  4. j'aime bien les livres de zombies de temps en temps mais je ne sais pas pour le moment celui ci ne m'attire pas tant que ça. Peut etre parce que le film n'a pas eu de très bons retours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois qu'effectivement les fans du roman ont été très déçu par le film...
      Merci de ta visite :)

      Supprimer
  5. J'avais vu le film, ça se regarde mais sans plus ! Par contre, le livre a l'air pas mal du tout, merci de ton avis :)

    Mélia - http://melia06.wordpress.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir Melia ! Même s'il ne m'a pas fait craquer, et que le côté géopolitique est un peu pesant par moment, c'est un classique du genre ! Merci à toi aussi :)

      Supprimer
  6. J'avais du mal avec le style documentaire mais dans l'ensemble c'est bien mené :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends ! Moi-même j'ai eu un petit passage à vide au milieu du récit, mais après c'est bien reparti ;-)

      Supprimer
  7. Hou Hou, j'ai également vu le film mais après avoir lu ta belle chronique je vais lire le livre c'est sûr. Merci à toi.
    Grybouille de "Léa Touch Book"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hey, merci à toi Grybouille ! Pour une fois que c'est moi qui te tente, je savoure :D

      Supprimer
  8. Je ne savais pas qu'à l'origine du film était un livre, sinon je ne serai pas allée le voir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un film bien inférieur au roman ! Merci d'être repassée par ici ;-)

      Supprimer